LITHIUM

Le lithium est un élément métallique réactif, de symbole Li, blanc argenté. C'est le plus léger de tous les métaux. Situé dans le groupe 1 (ou Ia) du tableau périodique, le lithium fait partie des métaux alcalins. Son nombre atomique est de 3.
La découverte de cet élément est attribuée à Johann A. Arfvedson en 1817. Chimiquement, le comportement du lithium s'apparente à celui du sodium. Le lithium est obtenu par électrolyse d'un mélange de chlorures de lithium et de potassium fondus. Il se ternit instantanément et se corrode rapidement à l'air. Il doit donc être stocké dans un liquide inerte, tel que le naphta. Le lithium est le 35e élément le plus abondant de la croûte terrestre. Il n'existe pas dans la nature à l'état libre, mais seulement sous forme de dérivés largement répandus. Le métal est utilisé comme antioxydant et pour supprimer les gaz indésirables qui se forment pendant la fusion des métaux non ferreux. La vapeur de lithium est utilisée pour éviter la formation de dépôts dus au dioxyde de carbone et à l'oxygène, dans les fours de traitement thermique de l'acier. Parmi les composés importants du lithium, on peut citer l'hydroxyde de lithium, utilisé comme capteur du dioxyde de carbone dans les ventilateurs des vaisseaux spatiaux et des sous-marins. L'hydrure est utilisé pour gonfler les canots de sauvetage et son équivalent deutéré est utilisé dans la fabrication de la bombe à hydrogène. Le carbonate de lithium, composé minéral courant, est utilisé pour le traitement des psychoses maniaco-dépressives (voir Dépression nerveuse).
Le lithium fond vers 181!°C, bout vers 1 342!°C, a une densité de 0,53 et une masse atomique de 6,941.

© 2003-2004 Groupe 18 .
Tous droits réservés .